Améliorez le référencement de vos vidéos

Alix 23 avril 2014

On parle sans arrêt de SEO, de l’importance de faire ressortir son site web en bonne position dans les recherches internet, mais ces techniques passent la plupart du temps par du texte. Dans cet article, nous allons voir comment obtenir les mêmes résultats pour vos vidéos. Le bon référencement et l’optimisation de vos vidéos en ligne demandent beaucoup de votre attention, et chaque détail peut faire la différence. Nous allons tout de suite nous intéresser à deux techniques complémentaires ; renvoyer les vues sur votre site, et optimiser l’upload de votre vidéo.

Renvoyer les vues sur votre site

Le premier objectif sur lequel vous devez focaliser vos efforts est de contrôler où votre vidéo est vue. L’idéal est une page de votre site à laquelle la vidéo est intégrée ; ça vous permet d’être maître du contexte dans lequel la vidéo est regardée. Notamment, si vous vendez un produit, vous préférerez une page qui développe vos arguments de vente (dont votre vidéo fait partie), et qui termine par un bouton d’achat. C’est beaucoup plus efficace que de mettre la vidéo en ligne sur YouTube ; les visiteurs qui feront dans ce cas l’effort de venir sur votre site seront très peu nombreux. Mettre la vidéo sur le site permet aussi de montrer beaucoup plus aux visiteurs ; l’ambiance visuelle du site, le ton employé (sérieux, décalé, …) et des photos de l’équipe par exemple. Le visiteur qui voit la vidéo sur une page du site en sait donc beaucoup plus sur vous et vos valeurs. Mettre la vidéo sur YouTube peut être intéressant si vous cherchez à faire le buzz, et donc à faire connaître la marque. Mais si vous voulez vendre un produit en particulier, vous pourrez mettre en place en véritable call to action en intégrant la vidéo sur votre site !

Il y a beaucoup d’autres avantages à intégrer la vidéo sur son site ; par exemple, c’est un très bon moyen d’augmenter la durée par page des visiteurs. Voyons comment bien utiliser cette technique.

SEO traditionnel

Le but ici est d’obtenir le meilleur référencement possible pour la page qui contient la vidéo. Pour ça, la première chose à faire est d’optimiser le référencement de votre page en utilisant les techniques de SEO « classique ». Je n’expliquerai pas ces techniques dans cet article ; nous allons vraiment nous concentrer sur les techniques qui mettront votre vidéo en valeur.

Cibler un sujet précis

Il existe des similarités entre les techniques de SEO pour des pages internet et pour des vidéos ; c’est la même logique. Par exemple, l’idéal est d’intégrer une seule vidéo par page ; il faut focaliser au maximum le sujet de la page. De cette manière, le titre de la page et les mot-clefs qu’elle contient renseigneront les moteurs de recherche sur le sujet de la vidéo. Si vous avez plusieurs vidéos par page, vous ne pourrez pas les différencier en utilisant les informations de la page.

Mettre peu de contenu en avant

Vous devez savoir exactement quel contenu vous voulez placer en avant ; Google est un outil de tri intelligent. C’est-à-dire qu’il essaie de deviner quel est le contenu de votre site le plus spécifique sur un sujet, ou celui que vous cherchez à mettre en avant, et propose ce contenu en top recherche. Si vous optimisez le référencement pour vos cinquante vidéos, un moteur de recherche ne décidera pas à votre place quelle vidéo mettre en avant. Gardez donc le nombre de pages avec vidéos le plus petit possible ; plus vous en avez, moins bien elles sont référencées.

Vous pouvez mettre les vidéos plus attractives sur votre site (l’idéal est de couvrir chaque sujet par une courte vidéo), et laisser les autres sur votre chaîne YouTube. Vous cherchez à accrocher un visiteur ; s’il est intéressé, il ira sur votre chaîne YouTube regarder vos autres vidéos. Mais il ne regardera pas toutes vos vidéos depuis sa recherche Google !

Où héberger la vidéo ?

Vous avez deux possibilités pour héberger votre vidéo ; soit sur votre propre serveur, soit sur une plateforme de streaming.

Si vous l’hébergez sur votre serveur, vous avez le contrôle total de la vidéo, sa qualité et ses paramètres de lecture sans payer d’abonnement supplémentaire. Attention toutefois : si votre vidéo est beaucoup vue, ou si vous avez beaucoup de vidéos, le prix risque de grimper bien plus haut qu’un abonnement à un service de streaming. En effet, votre serveur devra être capable de contenir tous vos fichiers vidéos (qui peuvent vite devenir lourds) et d’accueillir un nombre accru de visiteurs.

Vous pouvez aussi choisir de l’héberger sur un service spécialisé comme YouTube, Vimeo Pro, Wistia, Viddler ou Brightcove. L’avantage est que le serveur ne sera jamais dépassé ; vous connaissez à l’avance le coût de l’abonnement.

Une mise en ligne privée

Si vous choisissez un service de streaming classique, comme YouTube, préférez une mise en ligne privée : c’est-à-dire que personne ne puisse accéder à la vidéo, ni par lien direct, ni par recherche. C’est ce qui vous permettra de l’intégrer sur votre site et de faire ressortir la page de votre site en top recherche ! Je vous déconseille cependant d’utiliser un service comme YouTube: préférez Vimeo Pro ou Wistia (qui propose une offre gratuite).

Cet avis peut paraître paradoxal : vous voulez faire connaître votre vidéo un maximum, et vous préféreriez sûrement la rendre publique. Pourtant, si vous publiez cette vidéo sur une plateforme de streaming, vous perdez le contrôle sur le référencement de votre page.

En effet, si vous postez votre vidéo sur YouTube (qui appartient à Google) et que vous l’intégrez à une page de votre site, une recherche Google classera toujours votre vidéo sur YouTube avant la page de votre site. À partir de là, les personnes qui partageront votre vidéo partageront l’adresse de la vidéo YouTube ; vous perdez une grosse occasion de montrer votre page aux personnes touchées ! Pourquoi pas YouTube ? Tout simplement, si vous mettez la vidéo en ligne de manière privée, elle ne fera pas un grand nombre de vues, et cela pénalisera l’ensemble de votre chaîne au niveau du référencement. Avec un autre service, vous n’aurez pas ce désagrément. Enfin, vous véhiculez une image plus « pro » en passant par un service dédié à cette utilisation plutôt que par YouTube.

Comment créer la page ?

Mon premier conseil est d’éviter le Flash ! Préférez les nouveaux codes d’intégration (avec les balises iframe) et encore mieux, les codes HTML5 aux codes en Flash (qui commencent par <object width=…).

Pour optimiser votre page, je vous conseille ensuite d’y intégrer la description de la vidéo, et même une retranscription de l’audio de la vidéo. De cette manière, vous permettez aux personnes qui préfèrent le texte de saisir le message de la vidéo, mais vous vous offrez surtout la possibilité de placer un maximum de mot-clefs correspondant au sujet de votre vidéo dans votre page. Vous améliorez grandement votre référencement !

Optimiser la mise en ligne de la vidéo

Pour cette partie, je vais couvrir à la fois les bonnes pratiques pour une mise en ligne uniquement sur une page de votre site et pour une mise en ligne publique visant à faire le buzz. La première chose à savoir sur la mise en ligne de votre vidéo en mode public est que l’upload sur YouTube vous assurera le meilleur référencement par Google ; deux vidéos hébergées l’une sur YouTube et l’autre sur un service concurrent ne sont pas sur un pied d’égalité lors d’une recherche Google…

Je prendrai pour cette partie l’exemple de YouTube, parce que du fait de son appartenance à Google, il bénéficie de plusieurs avantages. YouTube permet donc d’utiliser plusieurs petites techniques qui lui sont propres (dans un but de mise en ligne publique) que je pourrai détailler dans cette partie. Il autorise aussi à modifier un bon nombre de paramètres, et les autres conseils s’adapteront donc à tous les services concurrents.

Les métadonnées

Une fois votre vidéo uploadée, vous pouvez tirer parti de toutes les informations que YouTube vous propose d’entrer en plus du fichier vidéo : le titre, la description, les tags… Voyez-y autant d’occasions d’enregistrer des mot-clefs qui représentent votre vidéo. Même le nom du fichier uploadé a une influence sur le positionnement de la vidéo ! Sachez notamment que pour Google, le premier mot d’une phrase est le plus important.

La gestion de votre chaîne YouTube

Évitez de poster des vidéos à tout prix sur votre chaîne ! Comme pour votre site, il vaut mieux éviter de surcharger votre chaîne YouTube de vidéos. Postez seulement celles qui ont vraiment leur place sur la chaîne. Vous rendrez le choix plus simple pour les curieux qui explorent votre chaîne et encore une fois, vous améliorerez le référencement de vos vidéos. En effet, l’intérêt que Google accorde à votre vidéo est défini par un algorithme qui ressemble à ceci : Intérêt = Nbre de vues/Nbre de vidéos. En somme, plus vous avez de vidéos sur votre chaîne, moins bien elles seront référencées individuellement.

Si vous tenez malgré ça à poster beaucoup de vidéos, je vous conseille de créer plusieurs chaînes. Par exemple, imaginons que vous postiez des publicités, des présentations de votre produit/service et des retransmissions de conférences auxquelles vous avez participé. Commencez par séparer ces vidéos ; celles que vous voulez partager en masse sur les réseaux sociaux et créer un buzz (les publicités et présentations) et celles que les visiteurs ne chercheront pas d’eux-mêmes, réservées aux plus intéressés (les conférences). Envoyez donc sur votre chaîne principale vos vidéos à mettre en avant, et créez une chaîne secondaire pour les vidéos auxquelles les visiteurs accéderont par lien direct.

Ne cherchez pas à faire le buzz avec toutes vos vidéos ; les innombrables conférences de 20 minutes ne seront jamais vues autant que des publicités dynamiques de 2 minutes. Profitez au contraire de ces particularités pour optimiser vos chaînes ! Si vous vous débrouillez correctement, vous entrerez dans un cercle vertueux ; le peu de vidéos que vous mettez en avant sera mieux référencé, donc plus vu. Un grand nombre de vues entraînant lui-même un meilleur référencement, vous gagnerez exponentiellement de plus en plus de visibilité.

Optimiser vos vues

Les vidéos que vous postez n’atteignent peut-être pas des millions de vues, mais… ça n’est pas grave du tout ! En effet, au niveau du référencement, le nombre de vues compte moins que la vitesse à laquelle vous avez acquises ces vues. Il faut donc créer un effet de buzz et, même s’il n’est pas colossal, vous trouverez votre vidéo en top résultat. C’est une bonne nouvelles ; vous avez bien plus de pouvoir sur le phénomène de buzz que sur le nombre de vues final. Grâce à une bonne présence sur les réseaux sociaux et des idées ingénieuses de marketing, vous pouvez très bien concurrencer les vidéos les plus populaires ! Sachez que plus votre vidéo aura de popularité, mieux la page de votre site qui la contient sera référencée.

Et à part les vues ?

Vous devez être conscient qu’il n’y a pas que les vues qui augmentent le référencement d’une vidéo. En effet, toutes les actions générées par cette vidéo sont prises en compte par Google. Soyez donc présent et attentif à tout ce qui se passe autour de votre vidéo. Par exemple, les commentaires et les like YouTube sont reconnus et analysés par Google ; plus vous aurez de retours sur la vidéo, plus elle suscitera de réactions, mieux elle sera positionnée. Surveillez donc la page YouTube de la vidéo, et n’hésitez pas à inciter les visiteurs à agir ; demandez-leur de commenter dans la description de la vidéo ou même à la fin de la vidéo, et répondez à leurs commentaires en relançant le débat !

Maîtriser la plateforme de streaming

Voici quelques petits plus auxquels vous devez penser quand vous uploadez votre vidéo.

  • Exploitez les annotations de Google : elles n’ont pas d’influence sur le référencement de la vidéo, mais en ont sur le visiteur ; vous pouvez inciter les gens à s’abonner ou à commenter.
  • Description : ici, vous pourrez insérer des liens vers votre site, par exemple. Pensez à mettre votre site dans les premiers mots. Sinon, il sera masqué et donc non visible au premier coup d’œil.
  • La miniature : enfin, réfléchissez vraiment à la miniature de votre vidéo. C’est une étape souvent négligée, mais c’est la première présentation visuelle que vous proposez au visiteur ; elle doit être bien pensée pour attirer les clics !

Astuces supplémentaires

Le plus important dans la création de vidéos, c’est de proposer un contenu pertinent pour votre public. Sans cet élément central, les conseils de cet article n’auront quasiment pas d’effet. Mais comment déterminer si votre contenu est adapté ? Premièrement, vous pouvez le demander à vos fans ; par des sondages, des posts Facebook et Twitter, … Mais deuxièmement (et beaucoup plus efficace), vous pouvez comparer le temps par page de vos visiteurs pour chaque page qui contient une vidéo. D’un coup d’œil, vous pouvez ainsi repérer quel type de contenu fonctionne le mieux !

Dans l’évolution du nombre de vues pour une vidéo, les premières 48h sont les plus importantes. C’est dans ce délai que vous devez construire votre effet de buzz. Publiez et partagez donc votre vidéo à des moments judicieusement choisis ; par exemple, une vidéo publiée un Mardi à 15h30 ne décollera pas le mieux possible ;).

Enfin, vous voulez que vos fans et visiteurs partagent votre vidéo. N’hésitez pas à le demander ! Si vous ne les incitez pas à partager, ils ne le feront pas. Faites en sorte que la vidéo puisse être partagée simplement et rapidement, et demandez-le clairement.

En résumé: Le choix du service et de votre manière de communiquer dépend du but recherché; si vous avez un contenu promotionnel et que vous souhaitez développer votre image, choisissez YouTube et publiez votre vidéo aussi largement que possible.

Si par contre vous voulez augmenter le trafic de votre site, réaliser un call-to-action efficace avec un contenu promotionnel, restreignez la vidéo à une page de votre site uniquement, en utilisant un auto-hébergement ou un service comme Wistia ou Vimeo Pro.

À vous !

Que pensez-vous de cet article ? J’aimerais entendre votre avis ! Avez-vous utilisé ces conseils et connaissez-vous d’autres bonnes pratiques ? Laissez un commentaire en-dessous de l’article !

S'abonner

Restez informé par mail des nouveaux articles postés sur le blog... Abonnez-vous !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.