La création d’un sitemap pour la vidéo

Alix 2 juin 2014

Un sitemap est un outil très puissant qui vous permettra d’améliorer la position et l’affichage de votre vidéo dans une recherche Google. Il s’agit d’un document au format XML qui contient toutes les informations dont Google a besoin pour bien interpréter votre vidéo.

L’effet concret : Le référencement de la vidéo est amélioré, et vous pouvez créer une miniature sur la page de recherche Google pour n’importe laquelle de vos vidéos.

Par exemple ; laquelle de ces deux pages vous attire le plus ?

comparatif-sitemap

L’exemple parle pour lui-même. Mais pourquoi faut-il absolument un sitemap pour obtenir cet effet ?

En-dehors de YouTube, Google n’est pas capable d’analyser le contenu de votre vidéo. Ses algorithmes n’interagissent pas avec du contenu vidéo. Il faut donc créer un document texte qui résume toutes les informations contenues dans la vidéo que Google pourra alors traiter.

Alors ? Vous êtes prêts à vous lancer dans la création de votre sitemap ? Dans ce cas, en avant !

1 – La création d’un sitemap classique

Cette partie servira de base à pratiquement toutes les parties suivantes. Nous allons nous pencher sur la composition détaillée d’un sitemap. Vous voulez un sitemap « classique » si vous hébergez vous-même votre vidéo, ou si vous voulez plus de contrôle sur ce qui est généré automatiquement par les plateformes de streaming sur lesquelles vous avez mis votre vidéo. Dans cette partie, on se basera sur l’exemple d’une vidéo auto-hébergée, et on modifiera dans les parties suivantes les éléments concernés pour chaque plateforme d’hébergement.

Avant de commencer, sachez qu’il existe des générateurs de sitemap qui vous permettront d’obtenir un sitemap sans vous prendre la tête, à partir d’un simple formulaire que vous remplissez. Mais honnêtement, ces générateurs sont souvent assez confus. Cet article est là pour vous guider pas à pas dans la création d’une sitemap, et vous vous rendrez compte que ce n’est vraiment pas quelque chose d’insurmontable. Si vous voulez malgré tout utiliser ces générateurs, voici une liste des plus populaires : http://goo.gl/Ulr9qV.

Quelques recommandations

  • Si vous avez opté pour une mise en ligne sur la plateforme Wistia, vous pouvez directement sauter cette partie et vous rendre à la partie dédiée à Wistia. En effet, ce service vous propose de créer un sitemap à votre place ; vous entrez les informations de votre choix et Wistia s’occupe de tout !

  • N’utilisez pas d’iframe avec un sitemap ! Si vous créez le sitemap pour une vidéo intégrée sur votre site, choisissez toujours un code d’intégration sans iframe. Préférez les anciens codes en flash (<object…) ou les balises vidéo HTML5

  • Un sitemap est un document texte ; le nom de ce fichier doit être celui de la page qui contient la vidéo

  • Tout au long du document, vous allez insérer l’adresse de pages de votre site. Utilisez à chaque fois strictement la même syntaxe pour votre adresse. Par exemple, n’alternez pas entre http://votresite.com et http://www.votresite.com

  • Toujours sur les URLs, gardez-les les plus simples possible : n’ajoutez pas de variables en plus de l’adresse de la page (évitez www.votresite.com/video.html?campaign=twitter&medium=twitter)

  • Si vous hébergez vous-même votre vidéo, assurez-vous qu’elle est dans un des formats suivants : mpg, .mpeg, .mp4, .m4v, .mov, .wmv, .asf, .avi, .ra, .ram, .rm, .flv, .swf

Comme je l’ai dit plus haut, un sitemap est un document texte au format XML (format standard du web). Plutôt que de faire un exposé sur le XML et les langages web, je vous propose de recopier un modèle complet de sitemap, et nous allons ensuite le modifier point par point pour qu’il corresponde à votre vidéo.

 Une seule chose à savoir sur le XML

Ce langage fonctionne avec des balises (ou étiquettes) de la forme <test></test>. Elles fonctionnent par paires ; ici, la première ouvre l’étiquette test et la seconde la referme. Tout ce qui se trouve entre ces deux balises est pris en compte comme le contenu de l’étiquette test.

Exemples :

<commentaire>C’est génial!</commentaire>

<sitemap>C’est facile et j’adore ça !</sitemap>

 

Voici donc le code d’un sitemap complet.

<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9"
xmlns:video="http://www.google.com/schemas/sitemap-video/1.1">
<url>
<loc>http://www.votresite.com/videos/page_de_la_video.html</loc>
<video:video>
<video:thumbnail_loc>http://www.votresite.com/miniatures/123.jpg</video:thumbnail_loc>
<video:title>Notre vidéo</video:title>
<video:description>Description de la vidéo</video:description>
<video:content_loc>http://www.votresite.com/video123.flv</video:content_loc>
<video:player_loc allow_embed="yes" autoplay="ap=1">http://www.votresite.com/videoplayer.swf?video=123</video:player_loc>
<video:duration>600</video:duration>
<video:expiration_date>2014-11-05T19:20:30+08:00</video:expiration_date>
<video:rating>4.2</video:rating>
<video:view_count>12345</video:view_count>
<video:publication_date>2013-11-05T19:20:30+08:00</video:publication_date>
<video:family_friendly>yes</video:family_friendly>
<video:tag>monproduit</video:tag>
<video:tag>sonutilite</video:tag>
<video:category>Nos Produits</video:category>
<video:restriction relationship="allow">IE GB US CA</video:restriction>
<video:gallery_loc title="Toutes nos vidéos">http://videos.votresite.com</video:gallery_loc>
<video:price currency="EUR" type="own" resolution="HD">1.99</video:price>
<video:price currency="EUR" type="own" resolution="SD">0.99</video:price>
<video:price currency="USD" type="own" resolution="HD">2.69</video:price>
<video:requires_subscription>no</video:requires_subscription>
<video:uploader info="http://www.votresite.com/utilisateur/super-marketing-guy">Jean Dupond
</video:uploader>
<video:platform relationship="allow">web mobile</video:platform>
<video:live>no</video:live>
</video:video>
</url>
</urlset>

N’ayez pas peur ! Tout ce que vous avez à faire avec ce code, c’est le copier dans un nouveau fichier du même nom que la page de votre site qui contient la vidéo, avec l’extension .xml. Par exemple, page_de_la_video.xml.

C’est fait ? Voyons tout de suite à quoi correspond ce code, ligne par ligne ! Vous pouvez laisser les quatre premières lignes telles quelles ; ce sont les informations de base qui sont nécessaires pour définir le sitemap ; on commence facile ! Commençons à la première balise après ça : <loc>.

Balise Importance Description
loc Obligatoire Il s’agit de la page de destination de la vidéo (c’est la page de votre site qui contient la vidéo). C’est à cette adresse que le visiteur sera envoyé s’il clique sur votre vidéo depuis une recherche Google.
Si votre page de destination contient plusieurs vidéos, ne créez pas de balise <loc> pour chacune d’entre elles. À la place, créez une balise <loc> incluant un élément <video:video> pour chaque vidéo de la page de destination (voir plus bas).
video:video Obligatoire Cette balise contiendra toutes les sous-balises qui définiront votre vidéo.
video:thumbnail_loc Obligatoire L’adresse vers l’image qui servira de miniature à la vidéo. La taille des images doit être comprise entre 160 x 90 pixels et 1920 x 1080 pixels. Préférez les formats .jpg, .png ou .gif.
video:title Obligatoire Titre de la vidéo en 100 caractères maximum. Utilisez du texte simple (Il est possible d’insérer du HTML, mais il faut l’échapper ou le placer dans un bloc CDATA).
video:description Obligatoire Description de la vidéo en 2 048 caractères maximum. Ici encore, la description doit être constituée de texte simple et les éventuelles entités HTML doivent être échappées ou placées dans un bloc CDATA.
video:content_loc Variable C’est l’adresse vers le fichier vidéo. Comme dit plus haut, favorisez les formats .mpg, .mpeg, .mp4, .m4v, .mov, .wmv, .asf, .avi, .ra, .ram, .rm et .flv.
C’est à partir de ce fichier que Google génère des vignettes et des aperçus de vidéos. Il aide par ailleurs Google à valider plus facilement vos vidéos.
video:player_loc Variable Il s’agit de l’adresse du lecteur de la vidéo. Cette valeur ne doit pas être la même que l’adresse du fichier vidéo.

L’attribut facultatif allow_embed indique si Google peut intégrer la vidéo dans les résultats de recherche. Les valeurs possibles sont yes ou no.
L’attribut facultatif autoplay permet d’activer ou non la lecture automatique. (dans l’exemple ci-dessus, on a ap=1).
video:duration Recommandé Durée de la vidéo (en secondes). La valeur doit être comprise entre 0 et 28800 (8 heures).
video:expiration_date Recommandé si approprié Date après laquelle la vidéo ne sera plus disponible. N’indiquez pas cette donnée si la vidéo n’a pas de date d’expiration.
Valeurs acceptées : la date complète (YYYY-MM-DD) et la date suivie des heures, minutes et secondes, puis du fuseau horaire (YYYY-MM-DDThh:mm:ss+TZD). Par exemple : 2012-07-16T19:20:30+08:00.
video:rating Facultatif Évaluation de la vidéo. La valeur doit être comprise entre 0,0 et 5,0.
video:view_count Facultatif Nombre de fois que la vidéo a été visionnée.
video:publication_date Facultatif Date de la première publication de la vidéo.
Valeurs acceptées : la date complète (AAAA-MM-JJ) et la date suivie des heures, minutes et secondes, puis du fuseau horaire (AAAA-MM-JJThh:mm:ss+TZD).
Par exemple : 2012-07-16T19:20:30+08:00.
video:family_friendly Facultatif La valeur doit être définie sur no si vous souhaitez que votre vidéo ne soit accessible qu’aux internautes qui ont désactivé SafeSearch.
video:tag Facultatif Tag associé à la vidéo. Il est conseillé d’affecter plusieurs tags à une même vidéo, même si celle-ci n’appartient qu’à une seule catégorie.
Par exemple, une vidéo sur le barbecue peut appartenir à la catégorie Barbecue, mais pourrait aussi être associée aux tags « viande », « grillades », « été » et « extérieur ».
Créez un élément <video:tag> pour chaque balise associée à une vidéo. Un maximum de 32 tags est autorisé.
video:category Facultatif Catégorie de la vidéo.
Par exemple : cuisine.
Il doit s’agir d’une chaîne de 256 caractères au maximum. Les catégories correspondent à de larges regroupements de contenu par thème. Une vidéo appartient généralement à une seule catégorie.
Par exemple, un site sur la cuisine peut contenir des catégories telles que Grill, Pâtisserie et Barbecue.
video:restriction Facultatif Liste de pays (séparés par un espace) dans lesquels la vidéo peut être lue ou non. Pour être acceptées, les valeurs doivent être des codes de pays au format ISO 3166. Vous ne pouvez utiliser qu’une seule balise par vidéo. L’absence de balise signifie que la vidéo peut être diffusée dans tous les pays.
L’attribut obligatoire relationship indique si la vidéo est restreinte ou autorisée dans les pays spécifiés. Les valeurs possibles sont allow ou deny.
video:gallery_loc Facultatif Lien vers la galerie (collection de vidéos) dans laquelle la vidéo apparaît. Une seule balise <video:gallery_loc> peut être associée à chaque vidéo.
L’attribut facultatif title indique le titre de la galerie.
video:price Facultatif Prix à payer pour télécharger ou pour regarder la vidéo. N’utilisez pas cette balise pour les vidéos gratuites.

L’attribut obligatoire currency indique la devise au format ISO 4217.

L’attribut facultatif type indique l’option d’achat. Les valeurs autorisées sont rent et own. Si aucune valeur n’est spécifiée, la valeur par défaut est own.
L’attribut facultatif resolution indique la résolution de la vidéo achetée. Les valeurs autorisées sont HD et SD.
Vous pouvez ajouter plusieurs éléments <video:price> (par exemple, pour indiquer le prix dans différentes devises, plusieurs options d’achat ou plusieurs résolutions).
video:requires_subscription Facultatif Indique si le visionnage de la vidéo nécessite un abonnement (payant ou non). Les valeurs possibles sont yes ou no.
video:uploader Facultatif nom de l’utilisateur ayant mis en ligne la vidéo. Une seule balise <video:uploaderagt; est autorisée pour chaque vidéo.

L’attribut facultatif info indique l’URL d’une page Web contenant des informations supplémentaires sur l’utilisateur ayant mis en ligne la vidéo. Cette URL doit appartenir au même domaine que celle spécifiée dans la balise.
video:platform Facultatif Liste de plates-formes (séparées par un espace) sur lesquelles la vidéo peut être lue ou non. Les valeurs autorisées sont web, mobile et tv. Une seule balise peut apparaître pour chaque vidéo. En l’absence de balise , le système considère que la vidéo peut être diffusée sur toutes les plates-formes.
L’attribut obligatoire relationship indique si la vidéo est restreinte ou autorisée sur les plateformes spécifiées. Les valeurs autorisées sont allow ou deny.
video:live Facultatif Indique si la vidéo est diffusée en direct. Les valeurs possibles sont yes ou no.

Voilà ! Maintenant que vous avez personnalisé votre sitemap, il est totalement opérationnel ! Vous pouvez le mettre en ligne sur votre serveur.

Nous allons reprendre largement cette partie pour les chapitres suivants ; le plus gros du travail est fait !

Un sitemap pour YouTube

Comme expliqué plus haut, Google a besoin d’un sitemap si votre vidéo est hébergée en-dehors de YouTube. On est donc dans un chapitre assez particulier ! Quelle est l’utilité d’un sitemap pour YouTube ? En réalité, les sitemaps pour des vidéos YouTube sont à utiliser très rarement.

Ils deviennent utiles dans le cas où vous voulez mettre une vidéo YouTube sur votre site, et que vous n’avez pas de contrôle dessus, si vous n’en êtes pas l’auteur, par exemple. Dans ce cas, vous pourrez quand même choisir une miniature et toutes les autres informations du tableau ci-dessus (pour la version intégrée sur votre site, bien sûr !).

Maintenant qu’on a détaillé ce grand tableau, on sait quasiment tout faire ! Les parties suivantes ne seront que des manières d’adapter ce tableau à notre vidéo.

Voici les étapes pour YouTube :

  • Rendez-vous sur la page YouTube de la vidéo

  • Copiez l’identifiant de la vidéo, sans les paramètres. Dans la barre d’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=uCrEQbZ8wPw

  • Dans votre sitemap, pour la balise <video:player_loc>, insérez cette adresse (avec votre identifiant): http://youtube.googleapis.com/v/uCrEQbZ8wPw

  • Si vous avez besoin de l’adresse de la miniature de la vidéo YouTube, copiez cette adresse (si vous voulez votre propre miniature, hébergez-la sur votre serveur) :

    http://img.youtube.com/vi/uCrEQbZ8wPw/maxresdefault.jpg

Bien entendu, modifiez dans chacune des adresses ci-dessus l’identifiant de la vidéo (ici uCrEQbZ8wPw) en fonction de celui que vous trouverez sur la page YouTube de votre vidéo.

Et c’est tout ! Je vous avais dit que tout le travail était déjà fait.

Une sitemap pour Vimeo

Si vous voulez intégrer une vidéo Vimeo sur votre site pour générer du trafic, je vous conseille d’utiliser un compte Vimeo Pro. Une vidéo en public sur un compte Vimeo basique divisera votre trafic entre la page de votre site et la page Vimeo où elle est diffusée. Vimeo Pro vous offre beaucoup plus de contrôle à ce niveau. Notamment, vous pourrez diffuser la vidéo uniquement sur votre site, et unir toutes les vues sur cette page de votre site.

Après avoir suivi la première partie, voici les étapes pour créer un sitemap Vimeo :

  • Hébergez sur votre propre site la miniature de la vidéo, et renseignez son adresse dans la balise <video:thumbnail_loc>

  • Rendez-vous sur la page Vimeo de la vidéo, et cliquez sur « Share », directement dans la vidéo, en haut à droite. Choisissez ensuite « Afficher les options », et cochez « Utiliser un ancien code intégré », tout en bas. Copiez la valeur de la balise src, qui doit être une URL ressemblant à http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=62602714, suivi d’un tas de paramètres. Supprimez les paramètres, comme dans l’URL YouTube. Vous pouvez insérer cette URL dans la balise <video:player_loc> de votre sitemap.

vimeo-share vimeo

Terminé ! Et maintenant, on passe au plus facile : Wistia !

Une sitemap pour Wistia

On arrive à la partie la plus simple de cet article. Sur Wistia, le sitemap peut être entièrement généré ; pas besoin de se casser la tête à récupérer la bonne URL et à uploader le sitemap !

Wistia a des outils qui vous aideront à mettre en place votre sitemap ; c’est de loin le service payant qui offre le plus d’outils SEO et de personnalisation pour vos vidéos.

On va quand même détailler les étapes pour ce service :

  • Une fois connecté, survolez le lien « Account » en haut à droite du site, et cliquez sur « Video SEO ».

  • Complétez la première étape pour valider le sitemap dans votre fichier robots.txt

  • Intégrez votre vidéo sur votre site en utilisant le code d’intégration « SEO » maintenant disponible

  • Sur la page Wistia de votre vidéo, dans « Media Actions », choisissez « More », puis « Add to SEO Sitemap »

  • Remplissez les informations demandées

  • Choisissez « Add video to sitemap »

Et voilà ! Si vous ne connaissiez pas Wistia, je vous suggère fortement de jeter un œil à leurs services, et même de les essayer avec un compte gratuit. Le contrôle et les statistiques que vous pouvez mettre en place pour vos vidéos peuvent se révéler d’une aide précieuse.

Vous voulez maintenant tirer le maximum de vos vidéos ?

N’hésitez pas à utiliser des sitemaps pour les vidéos que vous produirez pour votre communication ; les bénéfices sont considérables. Surtout, ils vous apportent plus de contrôle sur la manière dont Google traite votre vidéo, et c’est définitivement un gros plus.

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous d’autres astuces pour améliorer le référencement de vos vidéos ? Que pensez-vous des sitemaps ? Laissez un commentaire !

S'abonner

Restez informé par mail des nouveaux articles postés sur le blog... Abonnez-vous !

Une réflexion sur cet article

Maintenant j’en sais un peu plus sur le sujet 😉

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.